Stuart Townsend - Le Cinéma de Porky
logo

| ACCUEIL | FILMS | SORTIES | BOX OFFICE | TRAILERS | STATS | FORUM |

3 mots clés maxi





Cinéma de Porky


Réalisation :
Porky

Interprétation :
Marla
Elmer
Chris
Joh
Nanette
Porky
Stuart Townsend
| INFOS | AVIS | MEDIA | RECOMPENSES | ACHAT | DIVERS | STATS |

LE DERNIER AVIS

Ligue des gentlemen extraordinaires (La)
A chaque fois que la belle Albion est menacée, les services secrets de sa Majesté font appel à la Ligue des Gentlemens Extraordinaires! Une équipe d'individus aux aptitudes hors normes recrutés parmi l'élite de la société anglaise... Et Mina Harker la vampire, le docteur Jekyll, l'homme invisible, le capitaine Nemo et Allan Quatermain n'ont rien à envier aux X-Men.
Une fois encore, Hollywood nous revient avec une adaptation de bande dessinée. Et une fois encore, après le succès de From Hell, il s'agit d'une oeuvre d'Alan Moore : un scénariste ambitieux qui relève sans cesse le niveau d'attente des amateurs du 9ème Art! Quitte à adapter, direz vous, autant partir de ce qu'il y a de mieux... Certes, mais l'idée est à double tranchant.
Alan Moore est un auteur sans concessions! Il écrit et puis ça passe ou ça casse... Son envie de faire revivre les personnages mythiques de la littérature victorienne, il ne la prostitue pas. Si les lecteurs sont perdus dans cette macédoine de références, c'est tant pis pour eux... Et si ceux si sont trop sensibles que pour accepter des "héros" ambigus (violeurs, drogués, etc...), ils n'ont qu'a aller voir ailleurs!
Mais, faire passer ce genre de truc dans un blockbuster Hollywoodien, c'est plus compliqué. Et Stephen Norrington s'y casse les dents. Car là où les réals de From Hell eurent la chance d'être à la barre d'un petit film d'époque avec une star peu préoccupée de son image, Norrington, lui, est au commande d'un blockbuster grand public, bourré d'effets spéciaux, et gangrené par une star qui n'ayant plus rien à prouver compte justement ne plus rien faire qu'être un cliché ambulant.
Et là où l'oeuvre originale est un pur plaisir d'intelligence légère et d'élégance noire, l'adaptation filmée devient une énième déclinaison du combat des gentils contre les méchants, bercée par un scripte rythmé mais lénifiant dans ces longues explications pour les illettrés. Il ne reste alors plus à Norrington que sa virtuosité filmique pour sauver de l'ennui un navire qui sombre...
A l'arrivée, un film divertissant aussi vite vu qu'oublié. Et la satisfaction pour le jeune maverick du cinéma d'avoir fait de son mieux! La prochaine fois, c'est promis, il nous en mettra plein la vue...

par Chris



LES AUTRES AVIS

Aucun avis
haut

 

© 2003 - 2020 Le cinéma de Porky

Les résumés, vidéos, photos et affiches sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.